menu du site ceppa plan du site

logo club

info


Epagneul bleu de Picardie


Epagneul Bleu de Picardie

BREF APERCU HISTORIQUE :
En Picardie, des récits de différents auteurs du 19ème siècle décrivaient des épagneuls noirs ou noirs et blancs appelés épagneuls du Nord. Ce n'est qu'au début du 20ème siècle que le bleu de Picardie concourut dans une seule et même catégorie jusqu'à la reconnaissance de son identité.
Lors de l’enregistrement du standard en 1938, la description de l’apparence générale et des aptitudes du bleu de Picardie étaient :" Chien assez près de terre, bien bâti pour le travail ".
Des deux chiens de PICARDIE, ce qui différencie le Picard, du Bleu de Picardie, c'est avant tout la couleur de la robe.
Chien de contact, de quête moyenne à portée de fusil, il s’adapte à toutes les chasses du petit gibier et reste un spécialiste de la bécasse.
Au quotidien, une sortie sera nécessaire pour le détendre et garder sa forme. Ce docile compagnon amoureux des enfants saura se faire câliner. En promenade, il ne passera pas inaperçu, de par sa robe bleutée, si caractéristique, qu'il porte avec élégance.

Standard F.C.I. N° 106 / EPAGNEUL BLEU DE PICARDIE


DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 08/2017.

UTILISATION : Chien d’arrêt.

CLASSIFICATION F.C.I. : Groupe 7 Chiens d’arrêt.

ASPECT GENERAL
Chien médioligne, de type braccoïde, à poil plat légèrement ondulé sa couleur de robe caractéristique lui donne une élégance toute particulière. Chien assez près de terre, bien bâti pour le travail. Ligne d’ensemble bien Epagneul de France.

PROPORTIONS IMPORTANTES
La longueur scapulo-ischiale du corps est supérieure d'environ 1/10 à la hauteur au garrot. La poitrine bien développée doit descendre aux niveaux des coudes. La longueur du museau doit être égale à celle du crâne.

COMPORTEMENT/CARACTERE
Chien souple et doux, de caractère facile, s'adapte facilement à la vie de famille. Il doit se présenter calmement, sans aucune agressivité. Sportif, il aura néanmoins besoin d'une promenade quotidienne lors de laquelle il pourra se défouler.

TETE
REGION CRANIENNE : Les faces latérales sont presque parallèles. Les axes du crâne et du chanfrein sont parallèles ou légèrement concaves.
Crâne : Ovale, relativement large sans pariétaux saillants, os occipital légèrement apparent.

Stop : Moyennement accentué, mais marqué.

REGION FACIALE :
Truffe : Noire, large, narines bien ouvertes de couleur en harmonie avec la robe, comme les bords des paupières et orifices naturels.

Museau : Long et assez large.

Lèvres : Babines épaisses, larges et bien descendues, formant un museau relativement carré.

Mâchoires/dents : Articulé complet en ciseaux.

Joues : Peu chargées, peau adhérente.

Yeux : Expression calme, yeux foncés, grands, bien ouverts.

Oreilles : Doivent être attachées approximativement au niveau de la ligne de l’œil. Assez épaisses, encadrant la tête ; belles soies ondulées. Les oreilles tirées simultanément, sans force, vers l'avant, les extrémités des pavillons auriculaires doivent affleurer la naissance de la truffe.

COU
Encolure bien sortie. Un très léger fanon est permis.

CORPS
Ligne du dessus : Droite, bien soutenue en action comme en statique.

Garrot : Sec, bien sorti et large

Dos et rein : Bien soutenus. La longueur du corps est légèrement supérieure à la longueur au garrot.

Croupe : Plutôt un peu avalée.

Poitrine : De bonne profondeur moyenne.

Ligne du dessous et ventre : Légèrement galbées et descendant jusqu’au niveau du coude.

QUEUE
Ne dépassant pas sensiblement la pointe jarret et souvent sans crochet. Garnie de belles soies.

MEMBRES
MEMBRES ANTERIEURS :
Vue d’ensemble : Les antérieurs sont d’aplomb. L’arrière du membre antérieur est garni de franges ondulées de moyenne longueur au-dessus du coude, mais nettement plus longues au niveau de l’avant-bras et retombant jusqu’au niveau du métacarpe.

Epaule : Bien appliquée contre la poitrine et assez oblique (50° par rapport à l’horizontale).

Bras : Légèrement oblique. D’une longueur inférieure au tiers de la hauteur au garrot ; son obliquité sur l’horizontale est voisine de 60°.

Avant-bras : Fort et bien musclé.

Carpe et métacarpe : Bien dessinés, secs. Le métacarpe est très légèrement oblique vu de profil.

Pieds antérieurs : Plutôt ronds, un peu larges mais pas plats, bien garnis de poils dans les espaces interdigitaux entre les doigts bien serrés. La couleur de pigmentation des coussinets est en accord avec les caractéristiques génétiques de la couleur de la robe.

MEMBRES POSTERIEURS :
Vue d’ensemble : Vus de derrière, les postérieurs sont verticaux ; les membres sont puissants et musclés de la cuisse à la jambe.

Cuisses : Large et assez longue avec une musculature puissante et très apparente. Son obliquité sur l’horizontale est comprise entre 65° et 70°.

Jambes : Longues pourvue de muscles apparents et garnies de franges bien fournies.

Jarret : Coudé sans exagération et garni de franges du jarret jusqu’au pied.

Pieds postérieurs : Plutôt ronds, un peu large mais pas plat, bien garni de poils entre les doigts serrés.

ALLURES
Elles sont faciles, souples, régulières, puissantes en restant élégantes. Les membres se meuvent bien dans l’axe du corps sans déplacement vertical exagéré de la ligne du dessus. Au galop, la ligne de dos est légérement basculante en mouvement.

  PEAU
Souple et bien appliquée contre le corps.

ROBE 
POIL :
De texture moyenne, plat ou légèrement ondulé. Franges garnissant bien les membres et le fouet.

COULEUR :
De couleur grise argentée à gris noir, pouvant être mouchetée formant une teinte bleutée avec ou sans tâches noires.
(« robe noir et blanc mélangé et/ ou moucheté » réalisant souvent une teinte générale gris argenté noir selon la nomenclature traditionnelle).

TAILLE
Hauteur au garrot de 57 à 62cm pour les mâles. Une tolérance de +/- 2 cm est admise mais non souhaitée.
Hauteur au garrot de 55 à 60cm pour les femelles. Une tolérance de +/- 2 cm est admise mais non souhaitée.

DEFAUTS
Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité, de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien et sur sa capacité à accomplir son travail traditionnel.

DEFAUTS GRAVES

  • Crâne trop large ou trop étroit;
  • Oreille trop courte ou triangulaire;
  • Truffe: autre couleur que noir ou dépigmentation (ladre important à la truffe);
  • Œil: Clair et trop petit;
  • Manque d'ossature.

    DEFAUTS ENTRAINANT L'EXCLUSION 
  • Chien agressif ou peureux;
  • Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
  • Prognathisme supérieur ou inférieur;
  • Dents: Absence d'une canine ou absence de 2 incisives ou Manque de plus de 2 autres dents (PM ou M) sans tenir compte des PM1 et M3;
  • Taille en dehors des limites de tolérance du standard;
  • Manque de type (insuffisance de caractère ethnique qui fait que l’animal, dans son ensemble, ne ressemble plus suffisamment à ses congénères de la race);
  • Robe atypique: (taches blanches ou marron).

    N.B. :
    Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complétement descendus dans le scrotum.
    Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.

  • Club affilié à la Société Centrale Canine
    Site des Epagneuls de picardie et de Pont-Audemer | tous droits réservés ©| janvier 2015 - octobre 2017 | site optimisé pour firefox et google chrome | traduction Englishblogger deutschblogger
    Conception| mention légal| espace réservé